la Dame d'Avalon Index du Forum

la Dame d'Avalon
Vous êtes ici chez vous (Amitié sans tabous ni frontières, nos passions et les vôtres)

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Gilles de Rais
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la Dame d'Avalon Index du Forum -> Culture générale -> Histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
baloo
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2010
Messages: 52 789
Localisation: Rouen
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat

MessagePosté le: Lun 29 Aoû - 13:53 (2011)    Sujet du message: Gilles de Rais Répondre en citant

Gilles de Montmorency-Laval,

plus connu sous le nom de Gilles de Rais, né en septembre ou octobre 1404 au château de Machecoul ou
au château de Champtocé-sur-Loire
,
mort le 26 octobre 1440 à Nantes, est un seigneur de Bretagne,
connu pour avoir été maréchal de France et compagnon d'armes de Jeanne d'Arc.


Appelé à l'époque « Gilles de Rais » (également « Gilles de Ray », « Gilles de Raiz », « Gilles de Rayz »;
on dirait aujourd'hui « Gilles de Retz
 »),
baron de Retz, seigneur de Machecoul, de Tiffauges, de Pouzauges,
de Champtocé-sur-Loire, d'Ingrandes, de La Bénate, du Coutumier,
de Bourgneuf-en-Retz, de Bouin, etc...
Il se proclamait également comte de Brienne
, alors que ce titre était tenu par le comte Pierre Ier de Luxembourg-Saint-Pol.


Il fut une grande figure de la guerre de Cent Ans avant de tomber dans la décadence et la débauche, jusqu'à être condamné
par un tribunal ecclésiastique
« pour sorcellerie, sodomie, et meurtres de trente petits enfants »,
bien que le nombre de ses crimes divise les historiens.


Certains auteurs voient en lui le personnage de « Barbe bleue », le « plus grand tueur en série de l'histoire de France »,
bien que ces appellations soient anachroniques.


Armoiries des Montmorency-Laval


  • D'or à la croix de gueules cantonnée de seize alérions d'azur ordonnés 2 et 2 et chargée de cinq coquilles d'argent.

______________

Il n'y a pas besoin d'être une lumière pour savoir qu'il fait noir. Ph. Geluck


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 29 Aoû - 13:53 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
baloo
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2010
Messages: 52 789
Localisation: Rouen
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mar 30 Aoû - 12:44 (2011)    Sujet du message: Gilles de Rais Répondre en citant

 
 
Armoiries de la baronnie de Retz (avant septembre 1429)   
 
  
  • D'or à la croix de sable.

______________

Il n'y a pas besoin d'être une lumière pour savoir qu'il fait noir. Ph. Geluck


Revenir en haut
baloo
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2010
Messages: 52 789
Localisation: Rouen
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 10:14 (2011)    Sujet du message: Gilles de Rais Répondre en citant

Armoiries personnelles de Gilles de Rais (à partir de septembre 1429)







  • D'or à la croix de sable (de Retz), à la bordure d'azur semé de fleurs de lis d'or (de France).
  • En septembre 1429, le roi de France Charles VII fit grand honneur à Gilles de Rais pour les services qu'il lui avait rendus
  • lors de la guerre de Cent Ans : Il changea le blason de la baronnie de Retz en lui ajoutant une « bordure de France ».

______________

Il n'y a pas besoin d'être une lumière pour savoir qu'il fait noir. Ph. Geluck


Revenir en haut
baloo
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2010
Messages: 52 789
Localisation: Rouen
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat

MessagePosté le: Jeu 1 Sep - 11:16 (2011)    Sujet du message: Gilles de Rais Répondre en citant

 
 
 
 
 
Plaque apposée au château de Champtocé 

______________

Il n'y a pas besoin d'être une lumière pour savoir qu'il fait noir. Ph. Geluck


Revenir en haut
baloo
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2010
Messages: 52 789
Localisation: Rouen
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 2 Sep - 09:19 (2011)    Sujet du message: Gilles de Rais Répondre en citant

   
   
En 1400, Jeanne Chabot, dite Jeanne de Rais « la Sage » (1331-1406),
dame de Retz, fille de Gérard V Chabot dit « Gérard V de Rais », et dernière héritière sans enfant de la famille de Rais,
désigna son arrière-petit-cousin Guy II de Montmorency-Laval, futur père de Gilles de Rais,
comme seul héritier, à l'unique condition qu'il abandonnât pour lui et ses descendants le nom et les armes de Laval,
pour prendre les armes et le nom de Rais.
Il hérita de ce fait des seigneuries de Machecoul, Saint-Étienne-de-Mer-Morte, Pornic, Princé, Vue, Bouin,
qui forment la « baronnie de Rais », correspondant peu ou prou à l'actuel Pays de Retz).

______________

Il n'y a pas besoin d'être une lumière pour savoir qu'il fait noir. Ph. Geluck


Revenir en haut
baloo
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2010
Messages: 52 789
Localisation: Rouen
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 3 Sep - 10:56 (2011)    Sujet du message: Gilles de Rais Répondre en citant

  
  
  
  
  
Château de Champtocé  
  
Guy II de Montmorency-Laval, après avoir consenti en février 1404 au mariage avec Marie de Craon,
la fille de Jean de Craon, devint baron de Retz (et se nomma Guy II de Laval-Rais), doyen des barons de Bretagne,
titre dont son fils aîné Gilles héritera.

Après la mort de sa mère en 1415 et de son père la même année (ou au commencement de l'année 1416),
Gilles et son frère René sont élevés par leur grand-père maternel, Jean de Craon, à la réputation sulfureuse,
contrairement au vœu formulé par leur père Guy II de Laval-Rais qui, dans son testament, avait désigné pour tuteur
un cousin, Jean de Tournemine, seigneur de la Hunaudaye.

Après deux fiançailles rompues par la mort « prématurée » chaque fois de la fiancée, Gilles de Rais,
respectant un troisième contrat de mariage signé le 30 novembre 1420, finit par se résoudre à se marier le 26 juin 1422.
Il épouse à l'âge de 17 ans, en l'église Saint-Maurille de Chalonnes-sur-Loire, Catherine de Thouars,
fille de Milet (Miles) de Thouars (fils de Hugues II de Thouars, seigneur de Tiffauges et de Béatrix de Montjean),
qu'il aurait prétendument « enlevée » dans ce but, le 24 avril 1420.
Cette épouse ne lui donnera qu'une fille unique, Marie (1429-1457), qui se mariera à l'amiral Prigent de Coëtivy
puis au maréchal André de Lohéac.

  

______________

Il n'y a pas besoin d'être une lumière pour savoir qu'il fait noir. Ph. Geluck


Revenir en haut
baloo
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2010
Messages: 52 789
Localisation: Rouen
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 4 Sep - 17:00 (2011)    Sujet du message: Gilles de Rais Répondre en citant

      
      
Un héros de la guerre de Cent Ans

Petit-neveu du connétable Bertrand du Guesclin
— le héros du siècle précédent dans les premières luttes de cette interminable guerre contre les Anglais —
Gilles de Rais entreprend une carrière militaire, qui allait se révéler brillante.
Il s'illustre d'abord sous les ordres de Jean V de Bretagne en prenant une part active dans les
querelles résiduelles de la guerre de Succession de Bretagne entre les Montfort et les Penthièvre (1420).

Il combat ensuite contre les Anglais à partir de 1427 (jusqu'en 1431).
Étant passé au service du roi de France Charles VII, il emporta d'assaut, en 1427, le château du Lude,
dont il tua le commandant.
Il reprit encore aux Anglais la forteresse de Rainefort (Rennefort) et le château de Malicorne-sur-Sarthe,
dans le comté du Maine.





______________

Il n'y a pas besoin d'être une lumière pour savoir qu'il fait noir. Ph. Geluck


Revenir en haut
baloo
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2010
Messages: 52 789
Localisation: Rouen
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat

MessagePosté le: Lun 5 Sep - 09:19 (2011)    Sujet du message: Gilles de Rais Répondre en citant

  
  
Lors de la guerre de Cent Ans, dont il sera un des héros, on le trouve notamment aux côtés de Jeanne d'Arc.
En 1429, il fut un des principaux capitaines qui l'aidèrent à faire entrer des vivres dans Orléans,
et il se distingua à la prise de Jargeau le 12 juin 1429.
Après l'éclatante victoire de Patay, Charles VII est sacré roi de France à Reims le 17 juillet 1429,
et Gilles de Rais, mandaté « d'aller quérir la Sainte Ampoule
 »

  
  
  
  
Sainte Ampoule dans son reliquaire.  

______________

Il n'y a pas besoin d'être une lumière pour savoir qu'il fait noir. Ph. Geluck


Revenir en haut
baloo
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2010
Messages: 52 789
Localisation: Rouen
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat

MessagePosté le: Lun 5 Sep - 09:29 (2011)    Sujet du message: Gilles de Rais Répondre en citant

  
  
La Sainte Ampoule était une fiole contenant une huile sacrée qui aurait servi lors du baptême de Clovis.
Son nom viendrait du latin ampulla (petit flacon, fiole) ou du saxon ampel (coupe, fiole).
Une portion de ce baume était mélangée à du saint chrême pour servir à l'onction des rois de France lors de la cérémonie du sacre.
Elle était conservée à l'abbaye Saint-Remi de Reims.

Elle a été brisée solennellement pendant la Révolution française le 7 octobre 1793 à Reims (actuelle place Royale),
par le conventionnel Philippe Rühl sur le socle de la statue de Louis XV
préalablement déboulonnée, cassée et destinée à être livrée à une fonderie de canons.

Toutefois, la veille, le curé constitutionnel Jules-Armand Seraine et un officier municipal Philippe Hourelle
avaient retiré ce qu'ils pouvaient du contenu de la sainte Ampoule et le cachèrent,
puis en donnèrent une partie respectivement à Messieurs Bouré curé de Berry-au-Bac et Lecomte juge au tribunal de Reims.
De plus, lors de la destruction du reliquaire, un dénommé Louis Champagne Prévoteau recueillit deux fragments
de verre de l'ampoule sur lesquels subsistaient des restes du baume
.
Le 22 mai 1825, l'archevêque de Reims procéda au transvasement de tous ces fragments, à l'exception de ceux
de Philippe Hourelle perdus par ses héritiers, dans du saint chrême
puis dans un nouveau reliquaire prêt à temps pour
le sacre de Charles X quatre jours plus tard, maintenant conservé au Palais du Tau
.

En 1906, lors de son expulsion de l'archevêché suite à la loi de séparation des Églises et de l'État,
Mgr Louis-Joseph Luçon, archevêque de Reims, transféra le chrême dans une ampoule de verre qu'il emporta avec lui
.
Le baume du sacre est toujours conservé à l'archevêché de Reims
.

  

______________

Il n'y a pas besoin d'être une lumière pour savoir qu'il fait noir. Ph. Geluck


Revenir en haut
baloo
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2010
Messages: 52 789
Localisation: Rouen
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mar 6 Sep - 17:55 (2011)    Sujet du message: Gilles de Rais Répondre en citant

 
 
 
 
Jeanne d'Arc au sacre de Charles VII 
 
 
 
 
Portrait de Charles VII 

______________

Il n'y a pas besoin d'être une lumière pour savoir qu'il fait noir. Ph. Geluck


Revenir en haut
baloo
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2010
Messages: 52 789
Localisation: Rouen
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mer 7 Sep - 09:44 (2011)    Sujet du message: Gilles de Rais Répondre en citant

  
  
Son échec, avec Jeanne d'Arc, lors du siège de Paris — dû à la trahison de Georges de La Trémoille
qui a fait se replier l'armée française — entraîne son discrédit auprès de la Cour et
l'incite à se retirer sur ses terres et en particulier dans son château de Tiffauges en Vendée,
lieu où se seraient déroulés les crimes dont il fut accusé.


Il se signala, en 1430, à la prise de Melun, et l'année suivante à la levée du siège de Lagny-sur-Marne par les Anglais.

En 1436, il commandait avec le maréchal Pierre de Rieux l'avant-garde de l'armée française,
sous les ordres du connétable de Richemont.
Cette armée étant arrivée devant Sillé-le-Guillaume dans le Maine en présence des Anglais,
les deux partis se séparèrent sans combattre.

  

______________

Il n'y a pas besoin d'être une lumière pour savoir qu'il fait noir. Ph. Geluck


Revenir en haut
baloo
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2010
Messages: 52 789
Localisation: Rouen
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat

MessagePosté le: Jeu 8 Sep - 20:01 (2011)    Sujet du message: Gilles de Rais Répondre en citant

 
 
Château de Tiffauges en Vendée : 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Merci à l'auteur de ces belles photos. 

______________

Il n'y a pas besoin d'être une lumière pour savoir qu'il fait noir. Ph. Geluck


Revenir en haut
baloo
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2010
Messages: 52 789
Localisation: Rouen
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 9 Sep - 17:14 (2011)    Sujet du message: Gilles de Rais Répondre en citant

  
  
  Gilles de Rais devint en 1432 l'un des plus riches seigneurs du royaume après la mort de son aïeul maternel,
Jean de Craon, seigneur de La Suze-sur-Sarthe, de Champtocé-sur-Loire, d'Ingrandes, etc.
On évaluait sa fortune à trois cent mille livres de rente, sans compter les profits de ses droits seigneuriaux,
les émoluments de ses charges et un mobilier de cent mille écus d'or.
Mais il en eut bientôt dissipé la plus grande partie par ses prodigalités, son faste et ses débauches.


Il eut d'abord une garde de deux cents hommes à cheval, dépense que les plus grands princes pouvaient
à peine soutenir dans ce temps-là, et il traînait en outre à sa suite plus de cinquante individus, chapelains,
enfants de chœur, musiciens, pages, serviteurs, etc., la plupart agents ou complices de son libertinage,
et tous montés et nourris à ses dépens.
Sa chapelle était tapissée de drap d'or et de soie.
Les ornements, les vases sacrés étaient d'or et enrichis de pierreries.
Il avait aussi un jeu d'orgues qu'il faisait toujours porter devant lui.
Ses chapelains, habillés d'écarlate doublé de menu vair et de petit gris, portaient les titres de doyen, de chantre,
d'archidiacre, même d'évêque, et il avait de plus député au pape pour obtenir la permission de se faire
précéder par un porte-croix.
Il donnait à grands frais des représentations de Mystères, les seuls spectacles connus alors.
Pour se livrer à ces profusions, il aliéna une partie de ses terres à Jean de Malestroit, évêque de Nantes,
aux chapitres de la cathédrale et de la collégiale de cette ville.


______________

Il n'y a pas besoin d'être une lumière pour savoir qu'il fait noir. Ph. Geluck


Revenir en haut
baloo
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2010
Messages: 52 789
Localisation: Rouen
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 10 Sep - 09:54 (2011)    Sujet du message: Gilles de Rais Répondre en citant

  
  
Mais tout cela occasionnait des frais énormes qui l'obligèrent en 1434, à vendre à Jean V le Sage,
duc de Bretagne, les places de Mauléon, Saint-Étienne-de-Mer-Morte, Le Loroux-Bottereau, Pornic et Champtocé.

Six ans jour pour jour après la prise d'Orléans du 8 mai 1429, Gilles de Rais offrit à la ville d'Orléans
une série de reconstitutions de la bataille jouée par des centaines d'acteurs nourris, logés et changés à chaque représentation.
Ce fut lors de ce « Mystère du siège d'Orléans » dont les représentations durèrent un an, et de ses frais énormes,
que les difficultés financières du prince prirent un tour dramatique, sans espoir d'y remédier.
Face à cela sa famille fut incitée à lui intenter un procès (qu'elle gagna) afin d'interdire à quiconque
d'acheter des terres lui appartenant.
Elle obtint un arrêt du parlement de Paris qui défendait au maréchal d'aliéner ses domaines.
Le roi n'ayant pas voulu approuver les ventes déjà faites, le duc de Bretagne s'opposa à la publication de ces défenses
et refusa d'en donner de semblables dans ses États.
René de La Suze, frère de Gilles, et ses cousins André de Lohéac et Guy XIV de Laval, irrités de ce refus,
tâchèrent de conserver ces places dans leur maison et résistèrent au duc ; mais ce dernier les reprit et
enleva à son gendre Guy XIV de Laval la lieutenance générale de Bretagne pour la confier à Gilles de Rais,
avec lequel il consomma tous ses marchés en 1437.

  

______________

Il n'y a pas besoin d'être une lumière pour savoir qu'il fait noir. Ph. Geluck


Revenir en haut
Nanesse
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 10 Sep - 12:37 (2011)    Sujet du message: Gilles de Rais Répondre en citant

je te félicite Baloo, un sujet difficile car personnage hors du commun, je lis avec intérêt tous tes posts!

à lire pour ceux que ça pourrait intéresser: de Michel Tournier: Gilles et Jeanne, je l'ai lu, étonnant...

 
 
  
"Ce livre, facile à lire, est une bonne occasion de découvrir le style alerte et l’univers
littéraire de Michel Tournier.
Ce dernier, qui obtint en 1970 le prix Goncourt pour un autre roman, le Roi des Aulnes,
verse souvent dans le fantastique.
Ce n’est donc pas une surprise si les figures de l’ogre (Gilles de Rais) et
de l’androgyne (Jeanne d’Arc) réapparaissent dans Gilles et Jeanne.

L’inversion de leur nature intrinsèque (la sainte / le démon) et le parallélisme
de leur trajectoire (la gloire et les affres de la Guerre de Cent ans, puis la mort sur un bûcher)
relient ces deux personnages sur un mode à la fois mystérieux et touchant." 
 
  
  


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:40 (2017)    Sujet du message: Gilles de Rais

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la Dame d'Avalon Index du Forum -> Culture générale -> Histoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
{Thème créé par Nina} Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com